Le sucre de canne : apprenez comment différencier ces divers types

Le jus de canne donne du sucre de canne. Ce dernier peut se présenter sous diverses colorations selon son degré de raffinage. Apprenez à les différencier.

Les sucres de canne raffinés

C’est leur degré de raffinage qui conditionne la coloration des divers types de sucre de canne. Le blanc est ainsi celui qui a subi un raffinage total. Il a perdu toutes ses impuretés et avec elles, les vitamines ainsi que les autres nutriments qu’il contenait. Son goût et son arôme sont aussi très neutres, c’est ce qui fait qu’il est très prisé en pâtisserie et en viennoiserie.

Quant au sucre roux aussi appelé cassonade, il a perdu environ 95 % de ses impuretés. Il est constitué en grande partie de saccharose. Son arôme et son goût subtils, il est privilégié pour les plats à caraméliser.

Le sucre blond a les mêmes propriétés que le sucre roux. Ces deux sucres de canne se différencient par leur couleur et leur pouvoir sucrant. Celui de la cassonade est plus élevé que celui du sucre blond qui se rapproche du sucre blanc.

La couleur et le goût plus prononcés du sucre brun lui viennent d’une concentration plus élevée en mélasse. Son pouvoir sucrant est aussi nettement plus élevé que ceux des autres sucres précédemment cités.

Le sucre de canne non raffiné

Le sucre de canne complet est le plus recommandé pour la santé. Il n’a subi aucun traitement. Ce qui fait que tous les nutriments et les oligoéléments contenus dans le jus de canne à sucre sont présents.

Son pouvoir sucrant est très élevé. Vous n’aurez à utiliser qu’une petite quantité pour avoir la même note sucrée qu’avec les autres types de sucre de canne.

Toutefois, évitez de l’additionner aux plats dont vous voulez garder toute la neutralité du goût. Son goût particulier pourrait altérer cette neutralité souhaitée.